Les Climats du vignoble de Bourgogne

Inscrits au patrimoine mondial de l'Unesco en juillet 2015, les Climats du vignoble de Bourgogne forment une fine bande de 50 kilomètres de long, de Dijon à la côte de Beaune. Sur ces terres, on produit moins de 1% du vin mondial, qui est aussi l'un des plus convoités au monde. Dijon, Chenôve ou encore Marsannay-la-Côte font pleinement partie de ce périmètre reconnu par l'Unesco.

Qu'est-ce qu'un Climat ?

En Bourgogne, un « climat » désigne un terroir viticole, reconnu comme « paysage culturel » au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 2015. Les Climats du vignoble de Bourgogne forment une incroyable mosaïque de parcelles viticoles, donnant naissance à des nectars d'exception, tous différents les uns des autres. Pendant deux millénaires, la production de ces vins uniques au monde a façonné les paysages et les cités.

Sur une fine bande de 50 km, de Dijon à la côte de Beaune, les Climats du vignoble de Bourgogne forment une incroyable mosaïque de 1247 parcelles viticoles, toutes différentes les unes des autres, donnant naissance à des nectars d'exception.

Chacun de ces « climats » possède son histoire, son goût, sa place dans la hiérarchie des crus, tels que les a lentement construits le génie humain allié à un milieu naturel exceptionnel.

Carte du secteur sauvegardé
Carte du secteur sauvegardé

Vignes et vin autour de Dijon

Tout près de Dijon, les vignes de Marsannay-la-Côte et de Chenôve font aussi partie du périmètre des Climats du vignoble de Bourgogne. À Chenôve, se trouvent les pressoirs monumentaux des ducs de Bourgogne. Ce petit village prospère au cœur du domaine ducal livrait en abondance un vin de qualité, apprécié par tous les grands que comptait l’Europe.

Les pressoirs des ducs de Bourgogne
Les pressoirs des ducs de Bourgogne à Chenôve le jour de la fête de la pressée

La renaissance du vignoble

Le territoire de la métropole dijonnaise a été façonné par une longue et prestigieuse histoire viticole, en partie héritée des ducs de Bourgogne. Aujourd'hui encore, les rues, les monuments et les paysages en portent la trace, bien vivante. L'ambition viticole, sur le territoire de Dijon métropole, se conjugue plus que jamais au présent. La renaissance du vignoble dijonnais s'appuie sur deux leviers majeurs : l'acquisition de terrains pour y cultiver des vignes et l'ambition d'obtenir l'appellation "côte de Dijon". 

La Cité internationale de la gastronomie et du vin

En 2021, la Cité internationale de la gastronomie et du vin ouvrira ses portes à Dijon. Ses missions : valoriser le Repas gastronomique des Français et mettre en avant les Climats du vignoble de Bourgogne, tous deux inscrits au patrimoine mondial de l'Unesco. Lieu symbolique s'il en est, la Cité se situe précisément au 1er kilomètre de la route des grands crus. Cet espace foisonnant devrait attirer un million de visiteurs par an.