Contrat de ville 2015-2020

L'objet de ce contrat est de réduire les inégalités en matière économiques, sociales et urbaines entre les territoires au sein de Dijon Métropole.

Un contrat unique, parce qu'il lie la dimension humaine d'accompagnement social et la dimension urbaine du Nouveau Programme Nationale de Rénovation Urbaine (NPNRU), et global, parce que les partenaires s'engagent à agir, de concert, dans les quartiers prioritaires et de veille de la Politique de la ville, à partir des piliers et axes transversaux définis par l’État :

  • assurer la cohésion sociale,
  • améliorer le cadre de vie des habitants et poursuivre la rénovation urbaine,
  • promouvoir le développement de l'activité économique, l'emploi et l'accès à la formation.

Des enjeux transversaux ont été formalisés et serviront de fil directeur : la lutte contre les discriminations, l'égalité femme/homme, la jeunesse, les valeurs de la République et citoyenneté...

Les signataires sont l’État, la Région Bourgogne-Franche-Comté, Dijon Métropole, les communes de Chenôve, Dijon, Longvic, Quetigny et Talant, les bailleurs sociaux, la CAF21, Pôle emploi. Et aussi : le rectorat, la Caisse des dépôts et consignations, l'Agence régionale de santé et surtout des représentants des habitants qui siégeront désormais dans les instances de pilotage de suivi et d'évaluation du contrat de ville

5 quartiers ont été retenus comme quartiers prioritaires :

  • Le Mail à Chenôve
  • Les Grésilles à Dijon
  • Fontaine d'Ouche à Dijon
  • Le Bief du Moulin à Longvic
  • Le Belvédère à Talant

2 territoires sont dits de veille, pour lesquels une vigilance est conservée :

  • Guynemer à Longvic
  • Le centre ville de Quetigny

Le quartier du Mail à Chenôve et le quartier de la Fontaine d'Ouche sont également éligibles au Nouveau Programme Nationale de Rénovation Urbaine.

Des documents sont annexés au Contrat de Ville : le projet de protocole de préfiguration de la convention de mixité sociale, les annexes financières, le protocole de préfiguration de la convention de rénovation urbaine.

À télécharger :

Contrat de ville du Grand Dijon 2015-2020

Format : PDF Poids :6,41 Mo

télécharger

Crédit de droit commun par les services de l'Etat

Format : PDF Poids :25,69 ko

télécharger

Crédit de droit commun par la Caisse d'Allocations Familiales (CAF)

Format : PDF Poids :108,33 ko

télécharger

Protocole de préfiguration de la Convention de Mixité Sociale de Dijon Métropole

Format : PDF Poids :1,25 Mo

télécharger

Protocole de préfiguration du projet de renouvellement urbain de Dijon Métropole

Format : PDF Poids :4,61 Mo

télécharger

Annexes - Protocole de préfiguration du projet de renouvellement urbain de Dijon Métropole

Format : PDF Poids :2,26 Mo

télécharger

Stratégie partagée État/Région Bourgogne-Franche-Comté en matière de politique de la ville et de politique de cohésion sociale et urbaine

Format : PDF Poids :42,18 ko

télécharger

Renouvellement urbain

Dijon Métropole a porté devant l’Agence nationale de rénovation urbaine un dossier monté à l’échelle de l’agglomération. Résultat : un effet levier pour changer la vie de dizaines de milliers d’habitants de six quartiers de la politique de la ville, dont le quartier du Mail, des Grésilles et celui du Bief du Moulin à Longvic.

Emploi d'avenir

Le dispositif des emplois d'avenir mis en œuvre par la loi du 26 octobre 2012 propose d'aider les jeunes de 16 à 25 ans (jusqu'à 30 ans pour les personnes reconnues travailleur handicapé) pour accéder au marché du travail tout en proposant un parcours de qualification.