Grandes écoles

Les grandes écoles

Sommaire

                                   

Le Grand Campus dijonnais

En 2020, le « Grand Campus » s’est à nouveau élargi avec l’arrivée de l’ESEO campus de Dijon. Il vient enrichir l'offre : Université de Bourgogne, Agrosup Dijon, Institut Régional Supérieur du Travail Éducatif et Social IRTESS, Centre Hospitalier Universitaire CHU, Centre de lutte contre le cancer Georges François Leclerc CGFL, Institut National de Recherche pour l’Agriculture, l’Alimentation et l’Environnement, Agronomique INRAE, INSERM, CEA, CNRS, École Supérieure de Commerce de Dijon BSB, École Nationale Supérieur d’Arts et Métiers de Cluny, Centre régional des œuvres universitaires et scolaires CROUS, Science Po Paris campus de Dijon, École Nationale des Greffes, École Nationale de Gendarmerie de Dijon, École Nationale Supérieure d’Art et de Design de Dijon, École Supérieure de Musique de Bourgogne-Franche-Comté , ESTP Paris campus de Dijon, CESI campus de Dijon.

AgroSup Dijon

L’institut national supérieur des sciences agronomiques forme des ingénieurs et des agents de l’État en agronomie, territoire et alimentation. Son originalité est d’avoir une activité importante en appui à l‘enseignement technique agricole sur toute la France. Il dispose d’une direction de l’enseignement à distance qui délivre des diplômes qui vont du bac au BTSA. Il bénéficie de l’identité et de la visibilité d’une Grande École Nationale du Supérieur. Seuls 6 grands établissements similaires existent en France.

AgroSup Dijon développe une approche systémique et interdisciplinaire du continuum territoire - sol - plantes - aliments - nutrition - sensorialité - santé. La qualité de l’enseignement et de la recherche fait ressortir des pôles d’excellence et des approches singulières sur les agroéquipements, la nutrition-santé, le goût, les apprentissages et le développement territorial.

AgroSup Dijon devrait rejoindre au 1er janvier 2022 l’institut Agro (depuis 2020), [MC1] regroupant Agrocampus Ouest et Montpellier SupAgro [MC2] . Ce nouvel ensemble formera un établissement leader sur les questions d’agriculture, alimentation et environnement. Il a vocation avec AgroParisTech, membre de l’université Paris-Saclay, établissement leader dans les sciences et industries du vivant et de l’environnement, à structurer l’enseignement supérieur agronomique en France. 

  • 1 227 étudiants
  • 2 diplômes d'ingénieur, 1 mastère spécialisé, 6 masters, 4 licences professionnelles
  • 492 collaborateurs dont 100 enseignants-chercheurs

Retrouvez toutes les informations sur le site d' AgroSup Dijon.

Burgundy School of Business

Fondée en 1899 grâce à la souscription du négoce des vins de Bourgogne, l’école de commerce BSB est une grande école de management, membre de la Conférence des Grandes Ecoles.

Première institution internationale d’enseignement et de recherche entièrement dédiée au management du vin et des spiritueux, la School of Wine & Spirits Business (SWSB) accueille en 2020, 140 élèves, pour une grande majorité des étudiants internationaux et de 15 nationalités différentes.

La qualité et l’excellence de l’enseignement sont des valeurs sûres de BSB et gage d’attractivité et de rayonnement à l’international.

Déjà dans le club fermé des 15 Business School à la française doublement accréditées AACSB-EQUIS, trois ans après avoir intégré le classement dans le Financial Times, référence mondiale des classements internationaux de business, BSB entre pour la 1ère fois dans le classement des 120 meilleures business schools du monde pour le QS World University Rankings « Business Masters Rankings 2018, » et devient la 15e  business school française référencée.

  • 2 881 étudiants (370 à Lyon) dont plus de 25 % d'étudiants internationaux
  • 66 nationalités
  • 40 % de professeurs internationaux
  • 205 universités partenaires présentes dans 52 pays et 5 continents
  • 78 enseignants-chercheurs

La School of wine and spirits business propose des masters spécialisés dans le management et le commerce des vins et spiritueux.

2017-11-07-Burgundy school of business- Crédit Gregory

Retrouvez toutes les informations sur le site Burgundy School of Business.

Retour au sommaire

CESI campus Dijon

Réseau de 25 campus d’enseignement supérieur et de formation professionnelle en France, CESI, depuis sa création en 1958, tisse des liens étroits avec les territoires et les entreprises et forme aux métiers et compétences de demain. Au niveau national, ce sont 24 000 apprenants par an, dont 14 000 en apprentissage.

En 2020 à Dijon, ce sont plus de 300 apprenants (étudiants, apprentis, salariés) formés au sein des 2 écoles suivantes :

  •  CESI Ecole d’Ingénieurs en 5 ans : cycle préparatoire intégré & cycle ingénieur généraliste en apprentissage (Titre d’Ingénieur habilité par la CTI - Commission des Titres d’Ingénieur)
  • CESI Ecole Supérieure de l’Alternance : Bac+2, Bachelor, Bac+5 en alternance (Informatique & Numérique, Communication digitale, Qualité-Sécurité-Environnement, Performance Industrielle)

Depuis 2019, CESI Campus de Dijon développe les partenariats et les synergies avec de nombreux acteurs de la métropole. Une première étape a déjà été franchie en participant activement avec l’Université de Bourgogne, à la mise en œuvre et l’animation du DU Intelligence Artificielle (IA) Santé qui a démarré au mois d’octobre 2020. Ce rapprochement, utile et productif, se poursuit aujourd’hui sur de nouveaux projets de formations en IA Santé.…

+ d’infos sur le site CESI Campus de Dijon

École nationale des greffes - Ministère de la justice

Située à Dijon, l’ENG est l’unique École française qui forme l’ensemble des personnels des greffes des services judiciaires, en formation initiale ou continue.

  • 3 020 stagiaires suivis en stages juridictionnels dans les tribunaux judiciaires
  • 1 090 greffiers et175 directeurs des services de greffe (stagiaires) ayant intégré l’École, formation initiale (scolarité) qui en raison de la situation sanitaire à compter de mars s’est déroulée, sauf exceptions très rares, à distance (formation à distance dès juin 2020 après confinement de 2 mois)
  • 3 768 agents inscrits à des sessions de formation continue – 306 participants entre janvier et mi-mars 2020 pour 32 sessions organisées. À compter de mars 2020 et jusqu’au 31 décembre annulation de toutes les sessions de formation continue
  • 140 personnels permanents

Les métiers des greffes des services judiciaires sont principalement accessibles par concours, listés sur le site du ministère de la Justice.

Retrouvez toutes les informations sur le site de l’ École nationale des greffes.

ENSA Dijon, École nationale supérieure d'art et de design de Dijon

La plus ancienne des écoles d’art en région, est l’une des 10 Écoles Nationales Supérieures d’Art placées sous la co-tutelle des ministères chargés de la Culture et de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

Délivrant deux diplômes nationaux en 3 (Licence) et 5 ans (Master), l’école se positionne comme un pôle d’excellence dans les domaines de l’art et du design d’espaces avec une dimension internationale forte qui contribue au rayonnement du territoire dijonnais.

Depuis 2015, un concours interne offre la possibilité à un étudiant de l’école de porter le visuel de la CarteCulture.

La convention signée en 2020 pour 3 ans avec la ville de Dijon et Dijon métropole a été délibérée au conseil métropolitain du 19 décembre 2019. La participation financière de Dijon métropole est de 10 000 € pour l’année universitaire 2019/2020, 9 000 € pour l’année universitaire 2020/2021 et 8 000 € pour l’année universitaire 2021/2022. Dijon Métropole soutient par ailleurs l’ENSA Dijon dans son partenariat avec l’université technologique d’Hubei de Wuhan à hauteur de 7 000 € pour le cycle d’études 2020-2022.

  • 200 étudiants dont près d’1/5 étudiants internationaux
  • 50 partenariats internationaux
  • 31 professeurs permanents

Retrouvez toutes les informations sur le site de l' École nationale supérieur des arts de Dijon.

Retour au sommaire

École nationale supérieure d’architecture de Nancy

En septembre 2017, à l’occasion de la Semaine de l’Architecture et du Patrimoine, la ville de Dijon recevait un groupe de cent étudiants de l’ENSAN pour des ateliers pédagogiques. Ces échanges, riches d’idées, ont donné lieu à une publication en 2018. Des liens privilégiés se sont ainsi noués avec l’ENSAN. Pour renforcer ce partenariat, la ville de Dijon a décidé d’établir une convention pour développer les coopérations dans le domaine de la pédagogie, de la recherche et de l’expérimentation en architecture et en urbanisme.

Dans ce cadre, l’ENSAN délocalise à Dijon certains ateliers de projet habituellement organisés à Nancy sur des thèmes d’actualité.

Les thématiques envisagées sont : l’architecture et la transition écologique ; architecture, vin et vignoble ; un workshop international sur l’aménagement du territoire ; atelier « arts plastiques & recyclage des déchets »…

ESADD, École supérieur appliquée au design et au digital

Ouverte en septembre 2019 par la CCI Côte-d’Or, dans les locaux de la CCI Formation à la Toison d’Or, l’ESADD propose un Bachelor Digital Designer qui vise à former des chefs de projet en transformation digitale (15 étudiants à l’ouverture, avec un objectif de 35 jeunes par promotion à terme). Dans un deuxième temps, l’ESADD disposera de formations continues à destination des cadres et des dirigeants d’entreprises (certifications professionnelles « Chef de projet transformation digitale » et « Digital Leader » - une cinquantaine de professionnels formés sur la période 2019-2022). Une ouverture de Master est en réflexion et se fera au regard des besoins du territoire avec des formations orientées Numérique et Santé, Numérique et Agro, Numérique et territoire intelligent, ….

Le volet formation sera complété par un « living lab », lieu de démonstration et d’expérimentation sur les usages du numérique, ainsi qu’une offre de conseil en innovation numérique à destination des PME.

Retrouvez toutes les informations sur le site de l' ESAD

École supérieure de musique de Bourgogne-Franche-Comté

Habilité par le ministère de la Culture à délivrer le diplôme national supérieur professionnel de musicien et le diplôme d’État de professeur de musique, elle fait partie des 33 établissements musique danse théâtre cirque marionnettes arts de la rue en France, à côté des conservatoires nationaux supérieurs de Paris et Lyon. Son financement est principalement assuré par l’État, la Région, la ville de Dijon et la communauté d’agglomération du Grand Chalon, avec la participation de l’Université de Bourgogne. Une convention cadre d’objectifs couvrant l’année 2020 a été signée par l’État, la Région, la ville de Dijon, Dijon métropole et la communauté d’agglomération du Grand Chalon. L’installation de l’école est prévue sur le site de Maret pour assurer son développement.

  • 120 élèves

ESIREM, École supérieure d’ingénieurs en matériaux et en informatique / électronique

L’École supérieure d’ingénieurs en matériaux et informatique/électronique est siutée en 61e position dans le classement Usine Nouvelle 2020. En septembre 2020, le département en robotique a ouvert sur le site du Creusot. Dijon métropole participe au financement de l’extension du bâtiment à hauteur de 1 M€. 2 projets d’envergure : le développement de l’école sur 2018-2023, qui nécessite une extension du bâtiment (2 000 m² environ) prévue dans le projet métropolitain, pour atteindre 650/700 élèves en 2023 et l’intégration dans le réseau Polytech prévue en 2023.

  • 657 étudiants pour l’année scolaire 2020-2021, 237 en cycle préparatoire intégré (concours Geipi-Polytech), 393 en cycle ingénieurs, 27 en Master
  • 1 cycle préparatoire, 1 cycle d'ingénieurs, 1 cycle master

Retrouvez toutes les informations sur l' École supérieure d’ingénieurs en matériaux et en informatique / électronique (ESIREM).

ESEO, école d’ingénieurs en électronique, informatique et numérique

Depuis 2008, l’Eseo proposait, au lycée Notre-Dame de Dijon, un cycle préparatoire international.

En septembre 2020, l’école d’ingénieurs en électronique, informatique et numérique, créée en 1956 à Angers, ouvre un campus « grande école d’ingénieurs » en partenariat avec Dijon métropole. Son offre pédagogique entend répondre aux défis de la transformation numérique, en pleine accélération.

Le numérique, l’électronique ou les objets connectés constituent des éléments clés de la formation, qui ambitionne de préparer les étudiants aux métiers de demain (architectes de système, ingénieur R&D, architecture système, ingénieur en intelligence artificielle, ingénieur système, ingénieur biomédical…).

D’ici 2025, le cycle ingénieur en 5 ans, qui sera déployé par étapes, devrait attirer plus de 500 étudiants. Cette année, l’école investit un site provisoire, partagé avec l’École spéciale des travaux publics (ESTP) Paris. En 2021, un bâtiment de 10 000 m², en construction, accueillera les élèves des deux écoles. Cette cohabitation, inédite en France, pourrait générer des fonctionnements mixtes. « Nos écoles sont très complémentaires : l’ESTP Paris en génie civil, l’Eseo dans le numérique. Nous mènerons sûrement des projets conjoints sur la smart city », anticipe Laurence Mangenot, directrice du campus dijonnais de l'ESTP Paris. Cette première année se place sous le signe des « synergies et du travail en bonne intelligence », selon le directeur de l’Eseo.

Retrouvez toutes les informations sur le site de l' Eseo

ESTP, la grande école des cadres bâtisseurs

L’ESTP a fait sa première rentrée sur Dijon le 9 septembre 2019. Les étudiants sont accueillis dans les anciens locaux de l’Assurance Maladie, place des Savoirs aux Grésilles. Puis, pour assurer la formation et encadrer les 300 étudiants à l’horizon 2025, l’école s’installera en septembre 2021 au sein du campus universitaire dijonnais, dans un bâtiment neuf mis à disposition par Dijon métropole, qui répondra à plusieurs enjeux : architecturaux, bâtiment connecté, performance énergétique.

Le développement de l’ESTP Paris à Dijon bénéfice d’un soutien fort des fédérations (FRTP Bourgogne-Franche-Comté, FFB Bourgogne-Franche-Comté, FFB Côte d’Or) et des entreprises intervenant dans le domaine de la construction sur le territoire.

l’ESTP Paris est l'école leader de la construction au sens large : conception, construction, exploitation de bâtiments et d’infrastructures. Depuis toujours, la priorité est d’articuler excellence pédagogique et adaptation de des formations aux besoins des entreprises tant en termes techniques que de management. Ainsi les enjeux du numérique permettent le développement rapide de bâtiments intelligents et de smart cities tandis que le développement durable voit l'émergence de cadres responsables dans l'acte de bâtir le monde de demain.

Les diplômes de l’ESTP Paris vous assurent des débouchés professionnels avant même la sortie de l’école, dans un secteur en pleine évolution.

Retrouvez toutes les informations sur le site de l' ESTP Paris

École de gendarmerie

En 2020, l'École de Gendarmerie de Dijon, a accueilli 1 261 élèves-gendarmes pour une durée de formation variant de 5 à 8 mois et 2 701 stagiaires en formation continue, dont 2 327 sous forme de classes virtuelles, compte tenu de la crise sanitaire. L'École a vocation à devenir un centre français de référence de la formation aux métiers de la sécurité.

Depuis 2017, un Centre national de la formation à la sécurité publique (CNFSP) forme les sous-officiers appelés à prendre un poste de commandement ainsi que tous les agents de police judiciaire qui doivent mettre à jour leurs connaissances. Aujourd’hui, ce cursus concerne plus de 4 220 stagiaires au niveau national. Le CNFSP forme également pendant un an les militaires recrutés dans les autres armées pour tenir des responsabilités d’encadrant dans les brigades territoriales.

Institut national des formations notariales

L'Institut des métiers du notariat est un établissement d'utilité publique placé sous la tutelle du Garde des Sceaux, ministre de la Justice et sous le contrôle du Centre national de l'enseignement professionnel notarial (CNEPN).

L'Institut des métiers du notariat a pour mission d'assurer l'enseignement préparant, en deux ans, au Brevet de Technicien Supérieur (BTS) Notariat, d'apporter un concours, dans le cadre de conventions passées avec les universités, à la formation sanctionnée par la Licence Professionnelle ''Métiers du Notariat'' et d'assurer une formation d'une année sanctionnée par le diplôme de l'Institut des Métiers du Notariat (DIMN).

Retrouvez toutes les informations sur le site de l' Institut national des formations notariales.

Retour au sommaire

Sciences Po

Depuis 2001, Dijon métropole soutient de façon active, aux côtés de la ville de Dijon et de la Région Bourgogne Franche-Comté, le campus européen de Sciences Po, qui attire à Dijon des étudiants à haut potentiel, français et internationaux (principalement originaires d’Europe centrale et orientale), pour y suivre un cursus pluridisciplinaire en sciences sociales de deux ans, menant au Bachelor du Collège universitaire de Sciences Po et débouchant sur les études en Master à Sciences Po à Paris. Le campus contribue aussi à diffuser l’idée européenne sur le territoire, à travers des conférences, des séminaires de formation et des activités de sensibilisation à l’intention des lycéens, à travers notamment des exercices de simulation du Parlement européen.

  • 263 étudiants, dont 185 sur site
  • 34 nationalités
  • 24 enseignants-chercheurs sur une centaine d’intervenants
  • Une installation prévue sur Maret pour poursuivre le développement

Recherche agroalimentaire

L'Inra, le Centre des Sciences du goût et de l'alimentation et l'école d'ingénieurs Agrosup se penchent sur les enjeux liés à l'agronomie et à l'alimentation, de la fourche à la fourchette. Signe d'une expertise reconnue, l'Université de Bourgogne Franche-Comté abrite la seule chaire Unesco au monde consacrée aux cultures et traditions du vin.

Goût, nutrition et santé

La métropole dijonnaise se positionne à la pointe de l'innovation en matière de goût, de nutrition et de santé. Sa filière agroalimentaire forme un écosystème intégré, de la fourche à la fourchette, du laboratoire de recherche à l'industrie. Dijon se positionne comme la ville où se préparent l'agriculture, l'alimentation, le goût et la santé de demain.