Plateforme d’observation des projets et stratégies urbaines

Plateforme d'Observation des Projets et Stratégies Urbaines

Ce programme de recherche scientifique, porté par la Maison des Sciences de l’Homme (MSH) de Dijon, est une déclinaison locale d’un programme national dénommé POPSU (Plate-forme d’Observation des Projets et Sratégies urbaines).

Dijon métropole a manifesté la volonté de s'inscrire dans cette dynamique nationale de programme de recherche en urbanisme initiée par l’État, démarche intitulée « POPSU métropoles », au côté des métropoles françaises (*).

Le programme de POPSU métropoles porte sur la mise en place de démarches partenariales entre les acteurs de la recherche locale, les métropoles, et l’État afin de mettre en dialogue l'expertise des acteurs et des élus locaux et les savoirs des milieux de la recherche pour une meilleure compréhension des enjeux et des évolutions de l'espace urbain.

Projets métropolitains et liens avec les territoires environnants

Cette édition de POPSU métropoles porte sur une thématique commune à toutes les métropoles, relative à la construction des projets métropolitains, aux liens entre les territoires environnants et la métropole, aux effets sur les franges, aux solidarités avec le territoire.

"Entre 2018 et 2020, des équipes de recherche analyseront les trajectoires de métropoles et leurs liens avec les petites et moyennes villes à partir de questionnements propres à chacune des métropoles et co-construits par les chercheurs et les acteurs." (extrait site POPSU métropole).

"Pour POPSU Dijon, nous avons fait le choix de nous intéresser à la ville durable à l’épreuve de la ville intelligente, posant la question de l’apport de la ville intelligente pour la fabrique d’un urbanisme durable.

Il comprend 6 axes de recherche :

  • la participation citoyenne
  • changement climatique et îlot de chaleur urbain
  • qualité de l’air et mobilité
  • évaluation des impacts sur l’immobilier
  • identité métropolitaine (dijonnaise) à partir de l’activité des réseaux sociaux, notamment Twitter
  • les citadins comme usagers et producteurs de données numériques (dans le cadre d’une science participative)"

(extrait de la plateforme PURE de Dijon).

La participation de Dijon métropole au programme « POPSU métropoles » s'inscrit pleinement dans la dimension métropolitaine et d'attractivité de la capitale régionale.

(*) Les 15 métropoles qui participent au programme : Métropole Aix-Marseille Provence • Bordeaux Métropole • Brest Métropole • Clermont Auvergne Métropole • Dijon métropole • Métropole du Grand Lyon • Grenoble Alpes Métropole • Métropole européenne de Lille • Montpellier Méditerranée Métropole • Nantes Métropole • Métropole Nice Côte d’Azur • Orléans Métropole • Métropole Rouen Normandie • Eurométropole de Strasbourg •Toulouse Métropole

Plaquette de présentation POPSU métropoles

Format : PDF Poids :3,00 Mo

télécharger

Plateforme urbaine d'expérimentation (PURE) de Dijon métropole

La ville durable à l'épreuve de la ville intelligente, programme de recherche PURE 2018 - 2020

Le projet est ainsi construit autour de 3 thématiques :

  • Changement climatique et Îlot de Chaleur Urbain (ICU)
  • Qualité de l’air et mobilité
  • Évaluation des impacts sur l’immobilier et la population

Voir le site dédié

Plaquette de présentation du programme PURE

Format : PDF Poids :2,71 Mo

télécharger

Regards croisés sur la transition numérique

Journée organisée en partenariat avec l'Université de Bourgogne, le 5 juillet 2019

Après un timide démarrage au début des années 2000, la France métropolitaine compte désormais 25 projets de villes intelligentes. Si Paris, Lyon, Marseille constituent les têtes de pont de ce mouvement, d’autres villes et collectivités se lancent dans l’aventure. Dans cette perspective, le projet « OnDijon », initié par Dijon métropole, entre dans sa phase opérationnelle avec la mise en service de son poste de pilotage connecté (PPC) des différentes fonctions urbaines. La métropole dijonnaise, comme les autres agglomérations, nourrit l’espoir d’une transition numérique conçue pour atteindre les objectifs d’un territoire mieux connecté pour fabriquer la ville de demain.

A ce stade du projet OnDijon, cette conférence propose de croiser les regards entre des conceptions technocratiques (top-down) de la ville intelligente, et des visions plus démocratiques (bottom-up) représentée par la population citadine dans son ensemble.

Trois questions seront abordées au cours de cette matinée d’échange.

  • Avec un regard citoyen tout d’abord, comment ouvrir de nouveaux services à la population sans risquer de déshumaniser les services d’un public aux attentes toujours plus diverses ?
  • Du point de vue de la gouvernance urbaine ensuite, comment concevoir une infrastructure numérique intégrée et sécurisée tout faisant le pari de l’ouverture des données et du travail en transversalité des agents métropolitains ?
  • Enfin, le programme POPSU de Dijon métropole étant focalisé sur les apports de la transition numérique au service de la transition socio-écologique, la ville intelligente peut-elle permettre d’expérimenter de nouveaux modes d’observation et de fabrication d’une ville plus durable ?

Pour répondre à ce questionnement, un spécialiste en science de l’ingénieur, un sociologue, un politiste et le représentant d’une association de diffusion du numérique sont invités à exprimer leurs points de vue. Une table ronde entre les chercheurs et les élus métropolitains permettra de conclure la matinée.En complément de la matinée, une visite du PPC OnDijon est proposée l’après-midi, ainsi que l’inauguration du premier capteur d’expérimentation dans le cadre du projet POPSU Dijon, à découvrir en images :

Retrouvez ici le programme de la journée

Format : PDF Poids :727,57 ko

télécharger

Les intervenants :

Pierre PRIBETICH, premier vice-président de Dijon métropole, en charge de l’urbanisme
Conseiller municipal et Conseiller de Dijon métropole en charge de l’Enseignement Supérieur, la Recherche et l’Innovation. Il est Chargé du projet On Dijon Métropole intelligente
conseiller métropolitain, en charge du Patrimoine, des réseaux (concessionnaires et régies), environnement, déchets ménagers et adjoint au Maire de Dijon (Énergie - Patrimoine municipal – Propreté)
Professeur en sociologie et Chercheur senior au Digital Humanities Institute à l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL)
Docteur en science politique, Chercheur postdoctorant au Centre d’études européennes et responsable scientifique de la chaire Villes et numérique de l’École urbaine de Sciences Po
Thomas THEVENIN, responsable scientifique de la plateforme POPSU-Dijon
Léthicia RANCUREL, Directrice du TUBA-Lyon

Écoutez les interventions

Colloque POPSU intoduction

Format : MP3 Poids :39,87 Mo

télécharger

Colloque POPSU - Antoine Courmont

Format : MP3 Poids :38,20 Mo

télécharger

Colloque POPSU - Lethicia Rancurel

Format : MP3 Poids :29,41 Mo

télécharger

Colloque POPSU - Dominique Boullier

Format : MP3 Poids :47,47 Mo

télécharger

Colloque POPSU, table ronde (1ère partie)

Format : MP3 Poids :43,20 Mo

télécharger

Colloque POPSU, table ronde (2ème partie)

Format : MP3 Poids :56,09 Mo

télécharger