Vivre au rythme des saisons

Saison après saison, l’alternance de périodes froides et chaudes, l’abondance ou la rareté des ressources disponibles impactent le fonctionnement des milieux. Les êtres vivants, dont les humains, se sont adaptés au cours de la lente histoire de la Vie aux changements saisonniers.

LE PRINTEMPS EST ARRIVÉ !

printemps

Avec l'augmentation des températures et de la luminosité, le printemps est la saison du « réveil » de la nature. Les ressources deviennent plus abondantes pour un plus grand nombre d'espèces : beaucoup se reproduisent, se déplacent, se nourrissent, etc. À cette saison, nous observons que les jours rallongent, les températures montent, la neige fond, la sève remonte, les insectes émergent, les migrateurs reviennent...
  • Les insectes pollinisateurs au fil des saisons

À voir dans l’exposition : une année avec les abeilles sauvages : schéma du cycle des abeilles sauvages, périodes d’activité du printemps à l’automne, spécimens, diaporama « La cigale et la fourmi : de la fable à la réalité », le cycle du papillon, la phalène brumeuse, spécimen témoin de l’adaptation des insectes aux changements climatiques.

  • Les migrations saisonnières des oiseaux

À voir dans l’exposition : frise chronologique et spécimens illustrant « une année à Dijon avec les oiseaux migrateurs ».

VOILÀ L'ÉTÉ !

été

L'été est la période la plus lumineuse, chaude et sèche de l'année. Elle constitue, avec le printemps, une période de grande abondance des ressources, car de nombreux fruits arrivent à maturité. Cependant, les sécheresses réduisent les disponibilités en eau, pouvant entraîner des déséquilibres parfois importants. Il fait chaud et le soleil est plus lumineux, les jours sont les plus longs, la forêt peut s’enflammer, les orages sont parfois violents, c’est le temps des moissons, le quartier d’été pour les grenouilles et le repos estival pour tous…

À voir dans l’exposition : spécimens illustrant les phénomènes saisonniers en été, allégorie de l’été, réalisée à partir d'images satellites de la Terre entre 1980 et 2014 par la Nasa.

  •  Une année avec des fleurs à Dijon

 À voir dans l’exposition : frise chronologique « des fleurs toute l’année », planches d’herbier de plantes à fleurs dont les périodes de fleurissement s'étalent au cours de l'année.

  •  Les quatre saisons de la vigne

À voir dans l’exposition : frise chronologique « les quatre saisons de la vigne » présentant le cycle végétatif et les travaux saisonniers, objets témoins des travaux saisonniers de la vigne, biodiversité dans les vignes au fil des saisons : la tulipe, allégorie de l’automne, gravure de Johannes Stradanus, fin du 16e siècle (BM Dijon).

LA FEUILLE D'AUTOMNE, EMPORTÉE  PAR LE VENT…

automne

L'automne est une saison intermédiaire entre les chaleurs de l'été et le froid de l'hiver. À l’automne, le soleil est de moins en moins haut dans le ciel, les températures baissent, les précipitations sont plus abondantes, l’écureuil fait ses réserves, les oiseaux regagnent leurs quartiers d’hiver, les feuillent tombent, c’est la saison des champignons et vive les vendanges !

À voir dans l’exposition : photographies illustrant les phénomènes saisonniers observés en automne.

  • Une année d'arbre

À voir dans l’exposition : diaporama « une année d’arbre » présentant l’année type d’un arbre à feuilles caduques.

  • Les champignons au fil des saisons

À voir dans l’exposition : moulages en plâtre de champignons fructifiant à différents moments de l’année, frise chronologique « les champignons au fil des saisons ».

L’HIVER EST LÀ !

hiver

C'est la saison la plus froide, car les jours sont courts et le soleil rasant. Les ressources sont plus rares. Les végétaux sont en repos hivernal et peu d'animaux restent actifs. Beaucoup semblent disparaître. Différentes stratégies de résistance au froid et à la réduction des ressources ont été mises en place chez les espèces des climats tempérés. En hiver, il fait froid, certains arbres n’ont pas de feuilles, la marmotte hiberne, il n’y a presque plus d’insectes, le lièvre variable devient tout blanc, on fait du feu dans la cheminée, c’est la tempête, j’ai attrapé un rhume !

À voir dans l’exposition : frise « Comment survivre à l’hiver ? » : différentes stratégies observées dans la nature, spécimens hibernant ou hivernant...