Prioribus

Le projet « Prioribus » porté par Dijon métropole a pour objectif de faciliter et de fluidifier la circulation des bus sur les lignes majeures du réseau - lianes 3 à 7 et Corol. À la clé pour les usagers des transports en commun, plus de confort et plus d'efficacité.

Priorité aux bus à niveau élevé de service

Optimiser et fluidifier la circulation des bus Divia, c'est tout l'objet du projet "Prioribus". Il concerne les lignes à niveau élevé de service (lianes) numérotées 3 à 7 ainsi que la ligne Corol, qui fait le tour de Dijon, reliant les quartiers sans passer par le centre-ville.

Le projet consiste à améliorer significativement le confort et l'efficacité des lignes de bus en repensant l'ergonomie des points d'arrêt, leur accessibilité et leur équipement, mais surtout à réserver la priorité aux bus notamment dans les carrefours équipés de feux tricolores. Au total, une centaine de sites vont faire l’objet d’aménagements.

europe bandeau_FEDER

Les travaux

Les travaux se déroulent de juillet 2017 à septembre 2019. Pour commencer, les itinéraires, arrêts et carrefours des lianes 5 et 7 vont être traités.

Il s'agit d’améliorer l’ergonomie de 140 arrêts de bus pour tous les usagers et de permettre l'accessibilité des personnes en situation de handicap, de créer des priorités bus aux feux tricolores, de sécuriser la circulation des vélos et des piétons et d’optimiser les zones de correspondances, en particulier au carrefour boulevard de Troyes-avenue Victor-Hugo et sur les places Wilson, Barabant et du Rosoir.

Par ailleurs, il est prévu d'optimiser et de sécuriser l’aménagement du pôle d’échange à hauteur de la station de tramway Monge et de créer un nouveau pôle d'échanges sur l’avenue Albert-Ier, à la sortie de la gare . Ces pôles faciliteront la correspondance entre les différents types de mobilité (bus, tram, voiture, vélo…).

Prioribus, qui permettra d’augmenter la vitesse commerciale des bus, bénéficie du soutien de l’État : Dijon métropole est en effet lauréate d’un appel à projets "Transports collectifs et mobilité durable" du gouvernement visant à développer les transports en commun. Le projet est aussi soutenu par l'Union européenne, dans le cadre du Fonds européen de développement régional au titre du Programme opérationnel FEDER - FSE Bourgogne 2014-2020.

Pour suivre les travaux, suivez ce lien
15
millions d'euros d'investissement, porté par l'État, l'Europe et Dijon Métropole
5
lignes de bus à niveau élevé de service et 1 ligne Corol
122
feux seront équipés d'un système de priorité pour les bus

L'essentiel en chiffres

Bus, place Darcy dans les années 60
Bus habillage CarteCulture en 2006
Voie de bus, 2007
Voie de bus, avenue de Langres en 2007
Place Wilson, 2007
Bus de nuit, 2010
Liane 4, à Fontaine-les-Dijon, en 2013
Longvic, bief du Moulin, en 2014
Place de la République à Dijon, en 2013
Test de titre
Test description

Divia mobilités

Avant, Divia, c’étaient les bus et les tramways. Désormais, Divia chapeaute l’ensemble des services de mobilité dans la métropole : bus et tramways, mais aussi vélos en libre-service ou en location longue durée, stationnement payant en ouvrage comme en surface et fourrière automobile. Dijon Métropole, par une décision votée en conseil communautaire le 22 décembre 2016, a confié au groupe Keolis la gestion de l’ensemble de ses services de mobilité.

Tous les moyens de déplacements

Demain plus encore qu’aujourd’hui, toutes les mobilités auront leur place dans la ville : marche à pied, vélo ainsi que les transports en commun et les voitures sous toutes ses formes.