Parking Monge

Un parking public à Monge

Il s’agit cette fois d’un parking silo (en hauteur et non construit en profondeur). Une 1ère à Dijon si l’on exclut celui de la gare (construit par Effia, société privée). Ce parking de 457 places, idéalement placé en entrée sud de Dijon et proche de la gare ferroviaire, est destiné à accueillir les visiteurs qui se rendent au centre-ville, ainsi qu’à la Cité internationale de la gastronomie et du vin.

Motifs
© Philippe Maupetit
Rampes hélicoïdales
© Philippe Maupetit
Vue sur la chapelle
© Philippe Maupetit
Montée hélicoïdale
© Philippe Maupetit
Vue sur la Cité de la gastronimie et du vin
© Philippe Maupetit
Test de titre
Test description

Parc de stationnement à l’air libre, le parking Monge est désormais au cœur d’un pôle d’échange multimodal reliant le Tram T2, les Lianes 4 et 5 et les lignes de bus B12, B18 et P33.

Il comporte une station d’autopartage, une station DiviaVélodi (vélos en libre-service), ainsi qu’un parc à vélos sécurisé d’une quarantaine de places, ce qui en fait un point de départ idéal pour parcourir la ville « en mode doux ».

Ce projet a été financé par Dijon métropole, via la société publique locale d'aménagement de l'agglomération dijonnaise (SPLAAD). Le parking sera le 10ème DiviaPark, exploité dans le cadre de la délégation de service public des services de mobilité.

Une insertion facile dans le paysage

L'agence d'architecture AZEMA a imaginé un design s'insérant harmonieusement sur le site, tenant à la fois compte de la proximité du centre-ville et des reconnaissances Unesco. Ainsi, la façade sera revêtue de panneaux aluminium entrecroisés, rappelant les tuiles vernissées de Bourgogne. De conception aussi innovante que dynamique, sa perception change en fonction du mouvement de l'observateur.

Pourquoi un parking aérien ?

La présence des canaux de Guise (canalisation d'un bras de l'Ouche) en sous-sols ainsi que de nombreux vestiges archéologiques à conserver, imposaient la construction en hauteur. Le parking silo fondé sur pieux est la solution la plus adaptée pour limiter l'impact du projet sur le sous-sol.

457
c'est le nombre de places que comporte le parking silo
7.5
millions
c'est l'investissement, en euros, consacré au projet
14904
la superficie totale du parking
22
entreprises sont mobilisées pour réaliser ce projet

L'essentiel en chiffres

Le confort des usagers d'abord

Dijon métropole souhaite optimiser le confort des usagers. Pour gagner de l'espace, il n'y a pas de poteau structurel entre les places. Le parking dispo de 2 rampes hélicoïdales pour permettre aux usagers d'entrer et de partir rapidement.

Les personnes à mobilité réduite disposent de places au rez-de-chaussée, les véhicules électriques peuvent être rechargés grâce à la présence de 7 bornes situées en rez de chaussée.

Des emplacements sont présents pour les 2 roues (motos et vélos) et la vélo-station Monge est intégrée dans le parking.

Pour permettre une ventilation et une lumière naturelles, les rampes sont évidées et la façade est composée à 50% de vide.

EN PRATIQUE...

> Les tarifs du parking Monge seront identiques à ceux du parking Darcy (hors tarifs résidents)
> L’entrée du parking s’effectue :

  • pour les automobilistes, depuis la rue Charles Vêques
  • pour les piétons, rue de l’Hôpital, au centre du bâtiment

> Les personnes à mobilité réduite et les familles disposent de places au rez-de-chaussée
> Les véhicules électriques peuvent être rechargés sur les 7 bornes situées en rez-de-chaussée

Les parkings en ouvrage à Dijon

parkings souterrains_1

Tous les moyens de déplacements

Demain plus encore qu’aujourd’hui, toutes les mobilités auront leur place dans la ville : marche à pied, vélo ainsi que les transports en commun et les voitures sous toutes ses formes.

La stationnement

Stationner dans un parking-relais en y laissant son auto pour prendre un bus ou un tram, utiliser des vélos en libre accès, déposer sa bicyclette dans un abri sécurisé, covoiturer, auto-partager sont autant de moyens pour utiliser son véhicule autrement.