Heudelet 26

De tous les écoquartiers conçus dans la métropole dijonnaise, Heudelet 26 est l'un des plus emblématiques. Juste derrière le siège de Dijon Métropole, ce quartier durable et doux à vivre s'est implanté sur une friche militaire de 2,8 hectares. Ce sont près de 300 logements, des bureaux, des commerces ou encore des ateliers d'artistes, le tout à proximité immédiate du centre-ville. 

Métamorphose d'une friche militaire

La reconquête des terrains militaires de la friche Heudelet a commencé en 2005 avec l'installation, dans l'ancien bâtiment d'honneur de la caserne, du siège du Grand Dijon (devenu Dijon Métropole), donnant sur l'avenue du Drapeau.

À l'arrière de ce bâtiment, 2,8 hectares de terrains restaient disponibles. Une équipe d’urbanistes, d’architectes et de paysagistes, menée par le cabinet dijonnais Studio Mustard, a été retenue pour y construire l'écoquartier Heudelet 26.

L'équipe a su relever le pari consistant à créer un ensemble de 300 logements et de 10 000 m² de bureaux, de commerces et d'équipements culturels. À l'intérieur du quartier, sur une trame située entre l'avenue du Drapeau et la rue du 26ème Dragon, les circulations se font en mode doux (à pied ou à vélo). Le stationnement est mutualisé en lisière du quartier : un parking semi-enterré de 300 places, surplombé par une promenade végétale.

L'ensemble de l'écoquartier Heudelet 26 est d'ailleurs largement végétalisé. On y trouve une petite forêt urbaine, accessible à tous, à l'arrière du siège de Dijon Métropole, et de nombreux jardins privatifs.

À Heudelet 26, des bâtiments exemplaires

  • La Bourdonnerie, édifice de bureau éco-conçu, héberge sur sa façade principale plusieurs milliers d'insectes : c'est en fait le plus grand hôtel à insectes de France, haut de 6 mètres. Ce bâtiment basse consommation héberge les associations Réserves naturelles de France et Alterre Bourgogne, toutes deux œuvrant pour la préservation de l'environnement. Site web : La Bourdonnerie
  • Un immeuble de 23 logements a été primé aux Palmarès de l'architecture contemporaine, dans la catégorie « Habiter ensemble » (palmarès organisés en 2015 par la Maison de l'architecture de Bourgogne).
  • En projet pour 2020 : le premier édifice à ossature bois de Dijon sera construit à Heudelet 26.

La Halle 38

La Halle 38, anciennement bâtiment militaire, est aujourd'hui occupée par un autre genre de troupe, la compagnie théâtrale déjantée des 26 000 couverts, dont la réputation a depuis longtemps franchi les frontières de la région. 

2012
construction de l'écoquartier
2.8
hectares
295
logements
10000
de bureaux, de commerces et d'équipements culturels

L'essentiel en chiffres

Écocité des maraîchers

Sur près de 20 hectares au sud-est de Dijon, une véritable cité-jardin est en train de naître sur le site des anciens abattoirs et d'anciens terrains maraîchers. Cet ensemble de grande envergure s'organisera autour d'un mail central, verdoyant, propice au lien social et à la promenade. Au terme des deux tranches de travaux, 1 500 logements et 28 000 m² de commerces, bureaux et services seront livrés. 

Via Romana

De 2018 à 2020 se construira au Nord-Est de Dijon un nouvel écoquartier, Via Romana. Sur près de 3 hectares, environ 200 logements sortiront de terre. Situé sur l'axe Toison d'Or – Grésilles, le quartier donnera la part belle à la mixité sociale et à la qualité de vie.