ezscript_require( 'cnil.js' )

Via Romana

De 2018 à 2020 se construira au Nord-Est de Dijon un nouvel écoquartier, Via Romana. Sur près de 3 hectares, environ 200 logements sortiront de terre. Situé sur l'axe Toison d'Or – Grésilles, le quartier donnera la part belle à la mixité sociale et à la qualité de vie. 

Un quartier « haute qualité de vie »

« Via Romana », le nom de l'écoquartier aménagé par Grand Dijon Habitat rappelle, en clin d'oeil historique, que l'antique voie romaine passait à proximité, le long de l'avenue Stalingrad. Cette appellation symbolise la volonté de construire une qualité de vie harmonieuse au cœur de cet ensemble urbain.

Cet écoquartier Via Romana, à la jonction des quartiers Toison d'Or et Grésilles, poussera en lieu et place de l'ancienne cité d'urgence du Soleil, avenue de Stalingrad. Environ 200 logements se répartiront entre 30% de logements en accession abordable, 40% en accession libre et 30% de logements à loyer modéré.

Le quartier intègre des nouveaux bâtiments conçus dans le respect des normes écologiques, ainsi qu'un ancien bâtiment, la résidence Blanqui, dont l'éco-réhabilitation est en cours.

L'agence d'architecture et d'urbanisme Studio Mustard a conçu l'aménagement et le plan du futur écoquartier en privilégiant la qualité de vie et les échanges entre les habitants. « Via Romana » dessine une nouvelle manière de vivre la ville, favorisant la mixité sociale.

Les points forts

  • priorité aux chemins et voies de circulations douces (piétons, vélos) qui irriguent le quartier
  • une place importante donnée à la végétation : jardins, toitures ou façades végétalisées,
  • un potager partagé pour les habitants de la résidence Blanqui
2017
travaux d'éco-réhabilitation et d'aménagement de l'écoquartier
2.9
hectares
200
logements dont 30% à loyer modéré
38
M€
d'investissement (dont 17 millions € portés par Grand Dijon Habitat et 21 M € investis par trois promoteurs : Nexity, Pierres & Territoires, Icade)

L'essentiel en chiffres

Suivez le projet sur le site www.viaromana-dijon.fr

Écocité des maraîchers

Sur près de 20 hectares au sud-est de Dijon, une véritable cité-jardin est en train de naître sur le site des anciens abattoirs et d'anciens terrains maraîchers. Cet ensemble de grande envergure s'organisera autour d'un mail central, verdoyant, propice au lien social et à la promenade. Au terme des deux tranches de travaux, 1 500 logements et 28 000 m² de commerces, bureaux et services seront livrés. 

Heudelet 26

De tous les écoquartiers conçus dans la métropole dijonnaise, Heudelet 26 est l'un des plus emblématiques. Juste derrière le siège de Dijon Métropole, ce quartier durable et doux à vivre s'est implanté sur une friche militaire de 2,8 hectares. Ce sont près de 300 logements, des bureaux, des commerces ou encore des ateliers d'artistes, le tout à proximité immédiate du centre-ville.