Tournage de films à Dijon

Dijon métropole a accueilli cet été deux tournages de longs-métrages. Une métropole façon décor de cinéma.

Films à surveiller

Le musée des Beaux-Arts constituait le décor idéal du prochain film de Ronan Le Page. Son futur long-métrage, Je promets d’être sage, raconte la rencontre de Franck et de Sybille, gardiens de musée interprétés respectivement par Pio Marmaï et Léa Drucker. Deux stars montantes et toute une équipe qui ont investi les salles rénovées du musée pendant plusieurs jours.C'est un retour en Bourgogne pour l’acteur, déjà vedette de Ce qui nous lie de Cédric Klapisch, tourné dans les vignes.

Autre tournage, dans la foulée, celui de Je voudrais que quelqu’un m’attende quelque part, d’Arnaud Viard, d’après un livre d’Anna Gavalda. Avec en vedette Jean-Paul Rouve, Aurore Clément et Alice Taglioni.

D'autres vedettes à Dijon

Dijon métropole a déjà été le cadre de tournages de films : Le Repos du guerrier de Roger Vadim (1962),  l’Étudiante de Claude Pinoteau (1988), Cyrano de Bergerac de Jean-Paul Rappeneau (1990), Cuisine américaine (1998)… Entre autres stars, Gérard Depardieu, Eddy Mitchell, Sophie Marceau, Vincent Lindon, Jeanne Moreau, Pierre Richard ou Brigitte Bardot ont ainsi tourné ici.

La métropole, avec l’appui du bureau d’accueil des tournages de Bourgogne-Franche-Comté dont le rôle est d’attirer les réalisateurs, entend recevoir un nombre croissant d’équipes de tournage. Elle travaille à l'identification de tous les lieux susceptibles de constituer des décors intéressants. Objectif : renforcer la visibilité de l'agglomération et de son patrimoine.