Renaissance du vignoble du dijonnais

Dijon métropole poursuit la reconquête de la vigne.

Renouer avec l’histoire viticole du terroir du dijonnais

Renaissance du vignoble du dijonnais : Dijon métropole poursuit la reconquête de la vigne

Dijon, Cité Internationale de la Gastronomie et du Vin, affirme sa volonté d’agir pour la renaissance du vignoble du dijonnais, en cohérence avec l’inscription des Climats du vignoble de Bourgogne au patrimoine mondial de l’Unesco. La reconquête de la vigne est un enjeu majeur pour le rayonnement et l’attractivité du territoire métropolitain, comme pour son développement touristique et économique.

L’objectif est clair : renouer avec l’histoire viticole du terroir du dijonnais pour aboutir à terme à l’obtention d’une nouvelle appellation. Cette renaissance est aussi pleinement inscrite dans la stratégie de la collectivité pour la préservation de la biodiversité : elle intègre une thématique « recherche » menée avec les acteurs des filières professionnelles.

Dans ce cadre, Dijon métropole établit des baux emphytéotiques au profit de la Chambre d’Agriculture de Côte-d’Or, celle-ci ayant ensuite la charge d'établir les baux viticoles, en lien direct avec la profession. Ce partenariat se poursuit et un nouveau bail d’une durée de 30 ans a été consenti à la Chambre d’Agriculture, portant sur deux terrains situés « En Montre Cul » dans le secteur des Valendons à Dijon. Ces parcelles feront l'objet d'une mise en culture viticole et d'une conduite conforme aux pratiques respectueuses de l'environnement certifiées.

Dijon métropole a aussi renouvelé son soutien financier au plan d’actions 2021 de l’Association des Climats du Vignoble de Bourgogne.

Créée en 2007, l’association a porté le dossier de candidature du classement des vignobles des Côtes de Nuits et de Beaune, des Villes de Dijon et Beaune, au patrimoine mondial de l'Unesco et a fédéré les acteurs locaux autour de cette ambition partagée. Les grands enjeux pour l'association sont depuis lors : la protection de la valeur universelle exceptionnelle des Climats, la promotion de l'inscription des Climats du vignoble de Bourgogne au Patrimoine mondial notamment à travers des actions de communication, de développement touristique, d'animation du réseau des biens reconnus par l’Unesco...

Dijon métropole lui accorde une subvention de 15 000 €.

             

Vignoble dijonnais

L’histoire de Dijon est étroitement liée à celle des grands vins de Bourgogne. Jusqu'au dernier tiers du XIXe siècle, la côte dijonnaise produit même quelques grands crus. Les vignes poussent dans tous les quartiers. Parasites de la vigne et urbanisation sonneront la fin de cet âge d'or... Aujourd'hui, le vignoble dijonnais opère sa renaissance. Le rachat du domaine de La Cras (AOC Bourgogne) et la plantation de nouvelles vignes dans l'ère urbaine marquent ce réveil de la Côte de Dijon.

Reconnaissances Unesco

À travers sa Cité internationale de la gastronomie et du vin, la ville a pour mission de valoriser le Repas gastronomique des Français, qui figure au patrimoine culturel immatériel de l'humanité depuis 2010. De plus, son secteur sauvegardé est inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco dans le cadre des Climats du vignoble de Bourgogne.