Eco-pâturage de la combe à la serpent

Des moutons pour entretenir les pelouses : c’est le principe de l’éco-pâturage.

Depuis 2015, avec le suivi du Jardin des sciences, des troupeaux de moutons ont été placés le long des voies SNCF à Dijon ainsi que sur plusieurs terrains de l’agglomération dijonnaise. Les moutons assurent la tonte de l’herbe et contribuent, en les foulant ou en les mangeant, à réduire les plantes invasives, ce qui permet d’éviter le recours aux herbicides ou aux traitements mécaniques. Ils constituent par ailleurs une attraction qui séduit les promeneurs et les familles.

Ainsi, l’éco-pâturage s’inscrit aujourd’hui dans les modes d’entretien pérennes des espaces naturels dijonnais, comme celui de la Combe à la Serpent, auparavant entretenus mécaniquement par les agents municipaux du service des espaces verts de la ville de Dijon qui peuvent aujourd’hui se consacrer à des tâches plus horticoles sur d’autres espaces de la ville.

Les moutons qui débroussaillent le site de la Combe à la Serpent sont fournis par la société Écozoone, spécialiste de l’éco-pâturage urbain qui conduira les animations tonte auxquelles les enfants des écoles du quartier Fontaine d’Ouche ont été conviés à participer, un moment ludique pour comprendre également tout l’intérêt de l’éco-pâturage et les enjeux de la nature en ville.

Ce sont 237 enfants qui ont ainsi participé à la tonte des moutons de la Combe à la Serpent.